Lorem Ipsn gravida nibh vel velit auctor aliquet.Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auci elit consequat ipsutis sem nibh id elit

FOLLOW ME

TWITTER GPLUS FACEBOOK BEHANCE PINTEREST
Impression
Vue_01_A_T_001
A2018-05_Brisset_ESQ_2018-05-23 Atlier 3 habitants
181210-BRISSET-EXISTANT NB
Vue aérienne 3
IMG_9311
20180524_150956
DSC_4198
DSC_4199
Version 11_derniers changements

TikerCouët

9 logements collectifs (participatifs) + espaces mutualisés

  • Maîtrise d’Ouvrage : SCCC TikerCouët (privé)
  • Contact MOA : Xavier LEBOT, PDG Macoretz, gérant de la SCC
  • Equipe MOE : 
    • CARTOUCHE (chef de projet : P-Y. BOSSÉ)
    • ABAK (BE Structure),
    • AGPU (paysagiste),
    • ÔmsweetÔm Environnement (BE Environnement, BE Thermique)
    • Airéo Energies (BE Fluides)
    • SCOP Macoretz (entreprise du processus Conception-Réalisation)
  • Adresse : rue Louis Brisset, Nantes, Loire-Atlantique (47.228219592590584, -1.592468280437247)
  • Surface : 763 m² SHAB
  • Dates : 2018-20 (conception) – (instruction en cours)
  • Coût travaux : 1.220.000 €HT (1.550 €HT/m² SHAB)

 

Réunis en association puis sous forme de Société Civile de Construction, les futurs habitants du projet TikerCouët nous ont retenus en 2018, à la suite d’un processus de sélection puis d’audition.

 

Notre première étape a consisté en un diagnostic sensible et partagé du site : avec le groupe des futurs habitants, il s’agissait d’identifier ses contraintes, ses risques, mais aussi et surtout ses atouts et potentiels. 

Le projet prend place au Nord-Ouest de Nantes, en surplomb du Parc de Procé, sur un résidu de parcelle appartenant jusqu’alors au groupe scolaire du Grand Carcouët. 

Le site se distingue par sa topographie marquée, son exposition au soleil et la présence d’arbres assez remarquables.

 

Le parti pris général de l’opération est une maîtrise de l’emprise au sol. Nous avons donc proposé une implantation proche de la rue, pour éviter une trop forte présence de voirie. 

L’immeuble est conçu dans la pente. Le Rez-de-Chaussée est réservé aux espaces techniques et à un local cycles généreux. Le Rez-de-Jardin rassemble les premiers logements et leurs terrasses, la salle commune. L’un des logements est destiné à l’association Habitat et Humanisme.

Pour éviter l’effet « barre » et maîtriser les ombres portées sur les avoisinants, nous avons apporté une césure et usé de revêtements de façades qui contribue à distinguer deux parties de bâtiments.

Les coursives sont abritées mais non chauffées.

 

Le projet a été conduit dans une démarche de maîtrise environnementale globale. Les besoins énergétiques sont faibles (bonne compacité, efficacité d’enveloppe, optimisation des surfaces construites, orientations solaires favorables) et nous atteignons une excellente maîtrise du confort estival. Notre conception s’est appuyée sur une étude STP et une étude ACV. La simulation E+C- conclu à un niveau E3C2

 

L’opération est réalisée dans une démarche de conception-réalisation, en collaboration étroite avec l’entreprise Macoretz.

Category:

Date:

Tags: